Representation Matters – Part 2 : Whitewashing & Racebending

Racebending is a term used to describe a process where a character’s perceived race or ethnicity is changed in a narrative by an adapter as it is created in a new media form. Racebending also takes the name of Whitewashing when  white actors and actresses are chosen to play characters of  people of color, sometimes using make up to make them look black , asian, non -white latinos, south asian etc.  (this very offensive practice is  known as blackface , yellowface or brownface).

WHITEWASHING

One of the most recent  and criticized examples of whitewashing in Hollywood, is the movie Exodus directed by Ridley Scott. This movie is a super production that tells the biblical story of Moses and Ramses, and the flight of the Hebrews from Egypt. Despite the fact that the characters are supposed to be inhabitants of ancient Egypt and Hebrews, the main characters are played by white  actors and actresses , relaying actors of colors to secondary roles.

Exodus-Gods-and-Kings-Scene
Exodus: Gods and Kings

Another example of shameless whitewashing is the movie Stonewall, released in 2015. This movie tells the story of the Stonewall riots, considered as the starting point of the fight for LGBT rights in the USA. Those identified as being at the origins of those riots are Marsha P. Johnson, an African American trans woman and Sylvia Riviera, a trans  woman of Puerto Rican and Venezuelan origin, both Drag Queens and activists of  the gay and transsexual movement. In the movie they are replaced by the fictional character of a young white man. Here, the whitewashing falsifies history and invisbilizes the contribution of LGBT people of color in the fight for their rights,  and all of this in a society where LGBT people of color are already quite invisibilized.

In France we have the example of the movie « L’autre Dumas » released in 2010, which tells the life of the writer Alexandre Dumas, author of the famous novel « The Three Musketeers ». It’s the french actor Gérard Depardieu who was chosen to play this character.
Why is this whitewashing so insulting? Let me explain it to you : in France the History of black people is completely invisibilized, our contributions to this country and our historic role in its construction are ignored. As  author Leonora Miano writes in her book Tels des astres éteints,  “we have not been entered into the family tree of France.”

A black child attending school in France will not only learn nothing  about the important black  historical figures of France (Le Chevalier de Saint Georges, Toussaint Louverture, Alexandre Dumas, Félix Eboué etc.), but is rather likely to come across teachers who will tell him/her  that colonization did have positive effects or  that the « black code » was created to protect slaves.
Alexandre Dumas was a mixed race man  with light skin, which is obvious in the portraits that represent him. So why using Gerard Depardieu to play his role ? Following the controversy that followed the movie, some people responded  : « Alexandre Dumas is not black, he is French  ». I can not help but smile, noting once again that France loves to acknowledge its people of color only when it’s convenient, while the rest of the time this people are ostracized from this nationality and are reminded every day that they are not French enough and never will be. Alexandre Dumas was French AND black, and I doubt that his ethnic origins would have been a small detail in his life given the era in which he lived and the social environments he was part of. Furthermore, if race is of so little importance in the representation of historical figures, I look forward to seeing the actor Omar Sy playing the role of Louis XIV -the sun king,  and  the actress Aissa Maiga playing the role of Marie Antoinette. We all  know very well that this will never happen.

depardieu_dumas_illustre_4
Gerard Depardieu as Alexandre Dumas

RACEBENDING

Racebending also involves using people of color to play  characters perceived as white, in order to address the lack of diversity in movies and series. Obviously this does not please everyone as recently demonstrated by the controversy surrounding the possibility that the actor Idris Elba could play the role of James Bond. The role of James Bond is not in itself limited by race because his main characteristic is being a subject of the Queen , which means that any British actor could play this role. However,  it is clear that seeing famous characters being embodied on the screen by people of color, irritates many people. This also comes from the fact that the characters are by default considered to be white, even when nothing specifies it; so  white actors and actresses are by  default chosen to play these characters.
Recently a black actress was chosen to play the role of Hermione in a live stage adaptation of Harry Potter. This choice has raised many negative reactions, until the author JK Rowling herself tweeted this: « Canon: brown eyes, frizzy hair and very clever.White skin was never specified. Rowling loves black Hermione. »  Indeed nothing in the book specifies that Hermione is a white girl.

Fan art. Black Hermione
Fan art. Black Hermione

Between blatant whitewashing and controversy caused by the choice of actors and actresses of color to portray characters perceived as white. People of color have found the solution: to write their own narratives and go behind the camera. There are many initiatives in that direction  and not surprisingly, a big part of them are taking place on the internet. We will discuss this topic in the third and final part of this article.

LINKS

Quand le cinéma français blanchit Alexandre Dumas

ReThink Review — Exodus: Gods and Kings — Whitewashing Gets Biblically Bizarre

10 Times White Actors Played People Of Color

 

—————————–

FRENCH TRANSLATION BELOW

—————————–

Le Racebending est un terme utilisé pour décrire un processus où la race ou l’origine ethnique perçue d’un personnage est modifié dans un récit lorsqu’il est adapté dans une nouvelle forme de médias.Le racebending prend aussi le nom de Whitewashing (blanchissage) lorsque des acteurs et actrices blanches sont utilisé.e.s pour jouer des personnages de couleurs, parfois en les grimant (cette pratique très offensante prend le nom de blackface, yellowface, brownface en fonction de l’origine ethnique censée être représentée).

WHITEWASHING

L’un des exemples les plus récents, les plus flagrants et les plus critiqués de whitewashing á Hollywood concerne le film Exodus réalisé par Ridley Scott. Ce film est une super production qui raconte l’histoire biblique de Moise et Ramsès, et la fuite des hébreux d’Égypte. Malgré le fait que les personnages soient supposés être des habitants de l’’Egypte antique et des hébreux, les personnages principaux sont incarnés par des acteurs et actrices blanches, relayant les acteurs de couleurs aux rôles secondaires et á la figuration.

Exodus-Gods-and-Kings-Scene
Film Exodus : Gods and Kings

Un autre exemple de whitewashing éhonté est le fim Stonewall sorti en 2015. Ce film retrace les émeutes de Stonewall, considérées comme le point de départ de la lutte pour les droits des personnes LGBT aux Etats Unis. Les personnes identifiées comme étant á l’origine de ces émeutes sont Marsha P. Jonhson d’origine afro américaine  et Sylvia Riviera d’origine portoricaine et vénézuélienne, toutes deux Drag Queens et activistes du mouvement gay et transexuel. Dans le film ces deux personnes sont remplacées un personnage fictif de jeune homme blanc. Ici,le whitewashing sert á une falsification de l’histoire, en contribuant á l’invisibilisation de l’apport des personnes racisées au mouvement LGBT, et ce dans une société ou les personnes LGBT de couleur sont déjà assez invisibilisées.

En France nous avons eu l’exemple du film L’autre Dumas sorti en 2010, retraçant  la vie de l’écrivain Alexandre Dumas, auteur du célèbre roman « Les trois mousquetaires », et qui a été incarné á l’écran par l’acteur Gérard Depardieu.

Pourquoi ce whitewashing est-il si insultant ? Commençons par le commencement : en France l’Histoire des noir.e.s est totalement occultée, nos apports á ce pays et notre rôle historique dans sa construction sont passés sous silence. Comme l’explique l’auteure Leonara miano dans son livre Tels des astres éteints, nous avons n’avons pas été entrés dans l’arbre généalogique de la France . Un enfant noir allant à l’école en France non seulement n’apprendra rien sur les grands personnages historiques noirs de France (Le Chevalier de Saint Georges, Toussaint Louverture, Alexandre Dumas, Félix Eboué etc. ), mais est plutôt susceptible de tomber sur des professeurs qui lui diront que la colonisation a quand même eu des effets positifs ou que le code noir a été créer pour protéger les esclaves.

Alexandre Dumas était un métis à la peau claire, ce qui se voir très clairement dans les portraits qui le représentent. Alors pourquoi utiliser Gerard Depardieu pour l’incarner ? Suite à la polémique qui a suivi la diffusion du film, certains ont répondu : « Alexandre Dumas n’est pas noir il est français’’.  Je ne peux m’empêcher de sourire en remarquant encore une fois qu’on adore franciser les personnes racisées  lorsque c’est convenant, tandis que le reste du temps ces personnes sont ostracisées de cette sacro-sainte nationalité et qu’on adore leur rappeler qu’ils ne sont pas assez français et qu’ils ne le seront jamais . Alexandre Dumas était français ET noir, et  je doute que ses origines ethniques n’aient été qu’un détail dans sa vie compte tenu de l’époque à laquelle il vivait et des milieux qu’ils fréquentaient. De plus, si la race a tellement peu d’importance dans la représentation des personnages historiques, j’attends avec impatience de voir Omar sy dans le rôle du Roi soleil et Aissa Maiga dans le rôle de Marie Antoinette. Nous savons très bien que ça n’arrivera jamais.

depardieu_dumas_illustre_4
Gerard Depardieu as Alexandre Dumas

RACEBENDING

Le Racebending consiste également à  utiliser des personnes de couleur pour jouer les rôles de personnages perçus comme blancs, pour faire face au manque de diversité dans les films et les séries. Bien évidemment cela ne plait pas à tout le monde comme l’a montré récemment la polémique autour de la possibilité que l’acteur Idriss Elba joue le rôle de James Bond. Le rôle de James Bond n’est pas en soi limité par sa race car il est supposé être un sujet de la reine, ce qui suppose que n’importe quel acteur britannique pourrait jouer ce rôle. Mais il est clair que voir des personnages célèbres incarnés à l’écran par des personnes racisées irrite beaucoup de gens. Cela vient aussi du fait que les personnages sont par défaut considérés comme blancs, même si rien ne le précise; des acteurs et actrices blanches sont donc par défaut utiliser pour jouer ces personnages.

Récemment une actrice noire a été choisie pour jouer le rôle d’Hermione dans une adaptation théâtrale du live Harry Potter. Ce choix a soulevé de nombreuses réactions négatives, jusqu’à ce que l’auteure JK rowling tweet elle-même ceci : « Canon : les yeux marrons, les cheveux frisés et très intelligente. La peau blanche n’a jamais été précisée. JK Rowling adore la Hermione noire« . En effet rien dans le livre ne précise qu’Hermione est une jeune fille blanche.

Fan art. Black Hermione
Fan art. Black Hermione

Entre whitewashing flagrant et vives polémiques causées par le choix d’acteurs et d’actrices racisées pour représenter des personnages perçus comme blancs. Les personnes racisées ont trouvé la solution : écrire leurs propres narratives et passer derrière la camera. De nombreuses initiatives vont dans ce sens et sans surprise tout ça se passe en grande partie sur internet. Nous aborderons ce thème dans la troisième et dernière partie de cet article.

LINKS

Quand le cinéma français blanchit Alexandre Dumas

ReThink Review — Exodus: Gods and Kings — Whitewashing Gets Biblically Bizarre

10 Times White Actors Played People Of Color

Maureen D

Maureen was born in Abidjan, in a day of general strike. Her mother told her that the nurses closed the windows of the delivery room, but she believes that some tear gas entered her nose during her first breath and that it  explains a lot about her personality (at least it’s the excuse she gives people). Her heart gets filled with joy when  she is going to eatsomething delicious and something magical happens in her whenever she hears the noise of the drums.  She is interested in the  African diasporas,  their cultural manifestations and the Afro-Feminisms. In fact, she blogs about it on Fungola Masolo , she also writes for a Spanish feminist online magazine Proyecto Kahlo – La alternativa a las revistas para chicas de toda la vida.
When she grows up, she wants to be  Chimamanda Ngozi Adichie.